pratique du mardi soir à la tombée de la nuit

Le mardi soir

Lumière chaude et dorée sous le ciel mauve du soir,
Calligraphie des arbres sur la surface de la nuit tombante,
Déchirure profonde d’un accueil d’au-delà les apparences.

C’est le charme des séances du mardi, moments d’étude privilégiés, dans l’intimité de la pénombre et de la fraicheur du soir. Le corps réduit à une parcelle de l’univers. Odeurs de l’humidité montant de la terre. Temps de répétition silencieuse et solitaire de l’enseignement, raboté par les corrections, parcouru de tâtonnements. Prolongement indissociable des séances de la pleine lumière. 

Michel

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des pratiquants, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.