nouvel an

Quelques échanges lumineux ont traversé notre confinement de printemps. Nous les avons rassemblés en un feuillet.
Marie Elisabeth et Linda ont oeuvré généreusement à sa confection.
Ces mots , ces dessins, ces photos, ces peintures nous ont collés et confortent que toute séparation n’est qu’illusoire.

Puis suivra les échanges que nous avons eu cet automne après les 3 vidéos de Rimpoché « je ne suis personne »
Si vous souhaitez avoir ce feuillet dites le nous. Nous vous l’enverrons, une modique contribution sera donné pour cela, elle ira au Dojo du Laurier.
Cela pourra soutenir la fin des travaux.

Sasaki Sensei me disait dernièrement que la pratique du BUDO
(AIKIDO KYUDO) c’est aussi d’être seul. Voilà un nouveau paradoxe.

Bien sur nous ne parlons pas de toutes les dérives individualistes qu’une réflexion superficielle pourrait immanquablement faire surgir.
Que pourrait vouloir dire, afin de nous faire grandir,
une telle affirmation ?

Soyons pragmatiques, une qualité qui ne manque pas de se faire remarquer chez l’Aikidoka ou le Kyudoka qui n’a pas oublié les bases.
Il est vrai nous avons une quête, un idéal très fort qui ne pourrait se réaliser qu’avec les pieds bien ancrés sur terre.

Cette attitude concrète mixte, et la pratique formelle dans le Dojo sous la direction du maître et la pratique formelle que l’on peut faire seul en dehors du Dojo chez soi. ( méditation, répéter les waza tout seul, apprendre à marcher, faire le geste du tir rempli de la conscience des bases ...avoir réflexion sur le sens de la gestuelle, les échanges entre pratiquants sur ces sens et ressentis ... puis le partage avec le professeur, les questions posées ... )

Dans cette situation vous êtes le maître des bases
qui surveille l’élève que vous êtes.

Et le troisième volet, la pratique informelle, qui englobe les attitudes de notre vie liées au travail, aux relations amicales ou familiales, aux loisirs, qui ne doivent pas rentrer en contradiction avec les règles de la pratique.
Préparez vous à une nouvelle année pleine de surprise, de transformation, de créativité, de générosité, d’élan et d’allant.

Bernard