Les Dojos

Le Dojo, lieu de l'étude apparente, est là, entretenu et sous la bienveillance de tous.
Comme notre arc, il nous est cher.

Il est nécessaire de lui apporter tout notre soutien.
Le pratiquant y vient spontanément, à ses heures libres, entretenir le lieu de pratique, soigner le jardin.

Projets de construction, entretien, aménagements, réparations, nos chères bâtisses requièrent toute notre constance, notre attention et sont lourdes de contraintes financières.

Dans la tradition, du Fubokan O Uchi Dojo lors des grandes occasions, jour de l’an, anniversaires, la fête des saisons…
les pratiquants, sympathisants, mécènes, offraient leur enveloppe au Dojo afin d’entretenir les lieux.

Autrefois dans l’esprit et dans le cœur des pratiquants le Dojo leur appartenait.
Ils y avaient installé leur Maître et étudiaient assidûment aimant l’arc et tout ce qu’il contient.

On se serait senti dans un immense désarroi si le Dojo était venu à disparaître subitement.