Le mot du jour

octobre 2019

Engagement et initiative  

On met trop souvent dans le sens de INITIATIVE, quelque chose qui n’a rien à voir avec cette noble Dame.  Cela pourrait être un élan puissant, vivifiant, continu. Elle est assimilée souvent à des actes courants  qui devraient couler naturellement et jaillir spontanément. D’ailleurs ces actions  assimilées à l’initiative ne dépendent que trop de nos envies, de notre temps sélectionné, de nos humeurs et de nos marchandages.
L’initiative est plutôt une liberté, une autonomie et non une indépendance. C’est tout simplement un engagement.
Dans notre pratique le : « se corriger soi-même » relève de l’initiative. La remarque que l’on pourrait recevoir du maître ne sera là que pour affiner. Parfois quand on se fourvoie dans une direction, on prend l’initiative de changer de direction à l’intérieur même de sa pratique. Sur un autre point aussi, de nombreux pratiquants vont toute leur vie aller de-ci et de-là, reflets de leur hésitation, de l’absence de résolution et de courage.
Oui le courage et l’initiative sont frère et sœur.
Dans nos pratiques comme l’Aikido nous apprenons à guider notre corps, guider un partenaire ou encore à aller dans cet abandon qui consiste à se laisser faire par l’étude. Cela représente une énigme profonde au Kyudo où  c’est l’arc qui guide l’archer.

Ces exercices  invitent à rencontrer notre corps et l’esprit qui l’habite d’une manière toute nouvelle et différente de ce que nous avons pu  vivre avant. Notre ventre, nos hanches, notre poitrine, vont résonner peu à peu d’une autre manière. L’initiative pourrait habiter la partie du corps qu’on nomme « bassin ». Lieu de résolution et d’engagement. Nous allons donc en prendre soin. Ce ne sera pas trop difficile puisque la plupart des  enseignements que l’on reçoit, invitent à cette sensation du centre de notre globalité, pour en faire une manière d’être. Alors cette qualité va grandir, se bonifier à sa juste mesure et sera source de joie. Et oui la joie est aussi de ce côté-ci.
La pratique nous conduit dans l’antre de l'étude, puis on en revient ayant fait un petit plein. Rien de plus normal, rien de plus naturel, on vient pour cela et s’en retourne tout simplement. Faire autre chose que cela n’est pas au programme.
Mais notre étude a pour objet la conscience.
Les outils proposés construisent une nouvelle perception de soi et du monde dans lequel on évolue. On a gouté à ce début de sensation intérieure qui nous invite peu à peu à  se déployer et entamer une nouvelle vie plus large. Le moule sociétal nous imprègne un peu moins, le passé ne s’impose plus trop, le futur se remplit de confiance, nos initiatives apparaissent. Une réflexion sur sa vie et sa pratique se manifeste peu à peu dans un tout indissociable et on tente encore bien maladroitement de les accorder.
De l’état d’étudiant on passe alors à celui d’élève.
Nous sommes au tout début du chemin. Il n’est pas sans attrait et cela conforte  ce choix.
L’élève commence alors sa vie d’Élève. Elle consiste surtout à regarder ses manques à l’étude et diriger ses propres corrections.
C’est Le : « se corriger soi même ».
Cette initiative va  remplir et conforter les hanches, ouvrir la poitrine et éclairer l’intensité naturelle de ses yeux.
Être élève n’est pas une servitude mais le sens de servir apparaît dans toute sa force. Oui, on sert, on va à la rencontre de sa propre conscience.

Bernard

 

Je reviendrai sur ce thème et comment les pollutions psychiques détériorent aussi la terre dont nous faisons parti.

Je souhaiterais pour aider à notre réflexion d’élève, reprendre ici cette « approche »
de P. Guillemant, astrophysicien, chercheur et conférencier.

Remettre complètement en cause les quatre croyances (implants psychiques) associées aux quatre dogmes de notre monde actuel:

  • La conscience serait un sous-produit du cerveau (Matérialisme) 
  • La nature jouerait aux dés pour faire ses choix (Darwinisme) 
  • La réalité évoluerait mécaniquement dans le temps (Mécanicisme) 
  • La causalité ne pourrait être inversée (Passé figé)

https://guillemant.net/index.php?cate=accueil&page=Bio_guillemant.htm