Le Tir des 108 flèches

Les 108 épreuves qu'à surmonté le Bouddha pour atteindre l'illumination, figurées par 108 symboles, sur les pieds de l'immense Bouddha Couché de Chauk Tha Gyi, à Rangoon en Birmanie.

Au Japon, la nuit du 31 decembre, les cloches des temples sonnent 108 fois pour symboliser, suivant l’enseignement bouddhiste, les 108 passions, ou expériences des sens qui tourmentent les hommes et les empêchent de "parvenir à l'illumination".
Elles sont éliminées et purifiées par le son des cloches. 
Les six sens sont : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et les émotions. 6
Il y a trois types d’expérience 3 : le plaisir, le déplaisir et ce qui n’est ni le plaisir ni le déplaisir, qui peuvent être expérimentées en état de plénitude (pureté) ou de manque (impureté).2
Toutes ces expériences existant dans le temps, sont conditionnées par le présent, le passé et le futur . 3

                                                       6*3*2*3=108

Au Kyudojo Fubokan de France, comme on le faisait à l'ancien dojo de O Uchi senseï à Tokyo, nous fêtons la fin de l'année 
en consacrant la dernière journée de pratique au tir des 108 flèches :
Les 108 flèches sont faites d’un seul élan, en groupe, 
d’une manière formelle, les résultats sont comptabilisés.