KYUDO – La voie de l’Arc

 

  tir de bernard bleyer au kyudojo de toulouse

"L'Arc n'est point idéalisme mais absolue intégrité
qui se manifeste par le truchement du corps."

Maître O Uchi.

 

KYUDO        La voie de l’arc

弓 Kyu arc     道 Do la voie kyudo : calligraphie de maitre O Uchi, le coeur -la sphère : kyu shin

 

Calligraphie de Maître O Uchi : Le Cœur de la sphère

Au centre de l’arc est le cœur 

"Pour peu que l'on observe et maintienne correctement ce centre, ni le coeur ni l'esprit pas plus que le corps ne peuvent s'écrouler"

La grande utilité de l’arc, sa plus grande efficacité va se trouver dans ce « néant » dans cette absence de tout désir.

"C'est ici qu'apparait l'importance d'aborder la pratique de l'Arc, dans un état de sans rien, en somme dans la plus grande innocence du coeur"

Arrêter les pensées.

"Tant qu'on est à attendre un quelconquerésultat de la pratique de l'Arc, ne s'en produit aucun"

« Ecouter – regarder – appliquer »

écouter : s’approprier la directive

regarder : être attentif

appliquer: polissage

Toucher la cible n’est pas l’objectif, mais la simple conséquence du processus :

  • Implantation
  • Elévation de l’arc
  • Ouverture fractionnée
  • Ouverture                                   Ce processus participe de l’équilibre 
  • Plénitude                                       entre la Sagesse et les Moyens
  • Séparation
  • Globalité vigilante 
  Il n’y a pas de pratiquant doué ou habile mais un état participant du degré d’éveil de chacun.

« Quelque excellente que puisse être la posture de tir, si l'on en devient oublieux de son cœur/esprit, on sombre dans la vulgaire technicité ».                                    O Uchi senseï

 Cet enseignement, nous le recevons encore de Susuki Senseï, nous avons commencé à le goûter avec O Uchi Senseï . Cette transmission venait de son père Giishi Senseï  disciple direct du grand maître Honda.

 Nous tentons avec vigilance de préserver cet enseignement dans le contexte de nos Dôjô. La chaine d’or unissant professeur et élèves résonne, nulle compétition il va sans dire, nul grade il va sans dire, juste cette quête de l’Homme cherchant sa raison. 

kyudo : petit bassin devant le kyudojo du Parc Oriental de Maulévrier en été
kyudo : floraison des hortensias dans le jardin du kyudojo de Toulouse en été