Nouvelles des pratiquants …

À propos de la naissance d'un nouveau dojo : Le Dojo du Laurier

Une vérité m’apparaît de plus en plus nourrissante, à savoir que plus nous avançons sur le chemin, davantage éclairé de l’intérieur, plus l’autre, les autres, le groupe, le lieu du travail en commun, revêtent une importance capitale, que seul je ne peux rien ou si peu, et que nous avons à nous sentir responsables face à cette connaissance qui nous est enseignée.
Alors, cette proposition de construction d’un nouveau dojo qui en animera certains et dérangera d’autres, je la vis comme un redoublement d’efforts intérieurs qui vont dans le sens du Travail, d’efforts à la mesure de chacun mais qui s’inscrit comme un choc, un retentissement à une écoute, une demande toujours plus croissante de ce qui m’appelle -croissante parce que j’y répond en me tournant vers moi-même. Il me semble essentiel qu’un maître, guide, enseignant puisse se vivre dans un lieu unificateur à la mesure de cette connaissance qu’il tente de préserver de toutes formes d’attrait et qu’il enseigne, pour que nous puissions nous vivre dans des pratiques qui permettent à chacun de se voir, de se vivre tel qu’il est réellement, et non pas masqué comme nous le sommes la majeure partie du temps. J’espère que le plus grand nombre sera touché par l’urgence de la situation, urgence en rapport à une demande qui vient de plus haut. Il est bien question de la place de chacun aussi relative soit-elle.

Pascal

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des pratiquants, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.